Un crédit auto s’obtient, même après une première, deuxième et troisième chance de crédit avec « Bye Bye les Dettes  ».
30 octobre 2018
Category Uncategorized
30 octobre 2018,
 0

Un crédit auto s’obtient, même après une première, deuxième et troisième chance de crédit avec « Bye Bye les Dettes  ».

COMMENT ÊTRE 100 % APPROUVÉ POUR ACHETER VOTRE VOITURE ?

 

Parfois, la vie n’est pas juste !

Des consommateurs du Québec se butent à des institutions financières qui préapprouvent seulement leurs clients choyés aux poches lourdes.

Tous ces automobilistes éprouvant d’importantes difficultés financières n’ont d’autres choix que de rechercher une méthode détournée pour faire accepter leur dossier de crédit.

Les alternatives semblent hasardeuses dans un marché de racailles prêtes à profiter des gens vulnérables.

 

Quelles options sont intéressantes quand vous êtes :

  • Un travailleur autonome ?
  • Immigrants sans crédit au Canada ?
  • Un ex-détenu ?
  • Un failli ou en procédure de proposition de consommateur ?
  • En retard sur vos paiements ?
  • Étudiant occupant votre premier emploi ?
  • Un travailleur saisonnier ?
  • Un jeune inexpérimenté dépourvu d’historique de crédit ?
  • Sur la CSST, la SAAQ ou l’assistance sociale ?
  • Ou toute autre personne refusée par les Banques ?

 

Des réponses hasardeuses s’accumulent au Québec et des entreprises (et des individus) s’affichent comme étant des sauveurs.

Tout le monde s’arrache les emprunteurs à haut risque, récoltant des intérêts monstrueux sur des sommes souvent modestes.

Une multitude de frais masqués et d’inutiles assurances ajoutées par ces prêteurs rendent ces transactions lucratives. Plusieurs d’entre elles sont même frauduleuses.

Évitez ces vendeurs de rêves et tournez-vous vers des solutions réelles et adaptées à votre cas.

Ne perdez pas espoir, il existe des ressources pour les personnes moins bien nanties, oubliées ou abandonnées par le système…

 

LA CLÉ POUR OBTENIR UN PRÊT AUTOMOBILE AU QUÉBEC

La clef afin d’avoir un prêt automobile garanti au Québec.

Comment mettre la main sur une forme de financement automobile

sans tomber dans un guet-apens ?

La recherche d’un crédit auto peut s’avérer un processus simple ou complexe par moments.

La qualité de votre crédit, déterminée par l’état de vos finances courantes ou passées, influence votre capacité à dénicher une forme de financement pour un véhicule.

Simplifiez vos recherches et utilisez la plateforme de « Bye Bye les Dettes  » et son grand réseau de partenaires !

Cet outil pratique vous mettra en lien avec des prêteurs privés, des institutions financières ou d’autres experts en financement afin que ceux-ci vous aident à obtenir un prêt automobile rapidement ! Sans compter qu’ils possèdent également les ressources pour restaurer votre crédit.

Vous n’avez qu’à remplir un court formulaire qui prend en considération vos besoins selon votre situation. Le partenaire concerné recevra votre demande et vous fournira une soumission gratuite par la suite.

Cela ne requiert aucune obligation, soyez sans crainte !

Même si vous vous trouvez en cas de 2e ou 3e chance pour votre crédit, ces partenaires sauront comment vous assister et vous procurer une solution avantageuse.

Dites adieu aux longues recherches pour du financement automobile avec cette plateforme qui vous simplifie les choses.

Vous recevrez promptement de ces partenaires financiers une approbation de crédit pour votre véhicule.

 

Naviguez facilement entre les sections de cette publication

 

LA CLÉ POUR OBTENIR UN PRÊT AUTOMOBILE AU QUÉBEC..

Comment recevoir un financement auto alors que vous en êtes à votre 2ème ou à votre 3ème chance de crédit ?.

Les étapes de l’achat d’un véhicule et comment ne pas se faire berner.

Payez votre automobile avec une autre méthode !

Votre crédit bat de l’aile : 1ère, 2ème et 3ème chance pour votre crédit auto.

Quelques statistiques intéressantes sur les consommateurs du Québec.

Comment conclure une transaction pour l’achat d’un véhicule au Québec ?.

Achetez la voiture qu’il vous faut avec l’assistance d’une plateforme GRATUITE..

 

Comment recevoir un financement auto alors que vous en êtes à votre 2e ou à votre 3e chance de crédit ?

Si vous êtes à une 2e et 3e chance de crédit, il est quand même possible d’avoir du financement sur votre automobile.

Les pièges dans le domaine automobile ne sont pas toujours évidents.

Un concessionnaire va vous offrir un taux à 0 % tandis qu’un autre vous dit que d’accepter cette offre va vous coûter plus cher.

Qu’y a-t’il à comprendre dans tout ce charabia ?

Qui a raison ?

Avant même de s’attarder au financement, certains détails cruciaux devraient être clairs.

 

Premièrement, sachez reconnaître la vérité !

Sachez repérer les taux dits « imbattables ». Des concessionnaires publicisent fortement de bas taux d’intérêt (certains aussi bas que 0 % !) et leur financement avantageux !

Toutefois, ces taux inégalés qui vous attirent chez eux sont loin de tout révéler.

Votre facture finale pourrait s’avérer plus importante que vous ne le pensiez au premier coup d’œil. Songez plutôt au taux de crédit exigé et vous découvrirez probablement que le financement ne remontera pas au fameux 0 %.

Deuxièmement, les ajouts qui étouffent votre budget !

Faites attention aux extras, car ceux-ci ont tendance à hausser votre facture. En effet, le taux d’intérêt les impacte beaucoup.

Réfléchissez bien avant d’ajouter un extra à votre financement. De simples jantes en alliage vous coûtant 800 $ passeront à 996 $ avec un taux d’intérêt de 9 % durant 5 ans. Vous débourserez alors un 25 % additionnel !

Ce calcul s’effectuera ainsi sur chacun des items que vous désirerez ajouter, c’est un pensez-y-bien.

Troisièmement, une voiture seconde main n’en vaut pas toujours la chandelle !

Qui dit voiture de l’année dit aussi un taux moins élevé.

Les véhicules usagés ne jouissent pas des meilleurs taux. Les taux dépassent généralement ceux accordés pour une voiture neuve et les banques font de même.

Le financement d’une voiture seconde main revient alors plus dispendieux. Ceci s’explique aisément du fait qu’un prêteur qui doit revendre un véhicule usagé qu’un acheteur qui n’effectue pas ses paiements lui a cédé, obtiendra une somme moindre afin de récupérer son investissement qu’une auto neuve.

Le prêteur doit alors pallier ce plus grand risque en élevant son taux d’intérêt.

En conclusion, si vous croyez obtenir pour une automobile usagée un taux à 0 %, cherchez l’attrape.

 

Les étapes de l’achat d’un véhicule et comment ne pas se faire berner

Vous avez établi votre choix sur un véhicule usagé ou neuf après des recherches productives ? Il ne reste qu’à obtenir du financement !

Suivez ces 2 simples étapes afin de découvrir ce qu’il faut savoir à propos du financement et les méthodes et astuces pour y parvenir efficacement les deux yeux fermés.

Avant la location ou l’achat de votre automobile usagée ou neuve, votre moyen de financement devra être établi.

  1. Apprenez à reconnaître les termes associés à la vente: apprenez à dissocier le vocabulaire du domaine tel frais de financement, taux de crédit et taux d’intérêt. Le vendeur lui comprend bien tout cela alors tâchez de saisir ces termes afin de désembrouiller votre discussion et d’esquiver les embûches.
  2. Consultez des outils en ligne : référez-vous au site internet des vendeurs de voitures usagées, des institutions financières ou même des constructeurs afin de profiter des outils mis là pour bâtir votre financement. Employez ces chiffres en tant que point de départ pour vous donner une idée. Faites imprimer les résultats ou gardez-les en mémoire sur votre appareil intelligent afin qu’ils vous servent plus tard de référence lorsque vous débuterez les négociations pour votre financement sur les lieux.
  3. Élaborez un budget mensuel : établissez mensuellement les sommes maximales que vous pouvez avancer. Votre versement mensuel doit absolument tenir compte de votre capacité de payer et des dépenses connexes créées par votre voiture. Vous devrez penser à tout !

 

UN PETIT LEXIQUE DES TERMES EN VENTE AU QUÉBEC
Frais associés au financement de votre voiture Possibilités de frais de financement :

  • Si le consommateur règle le tout comptant, la valeur du rabais accordé à celui-ci.
  • Le montant de tous les intérêts (s’il y en a).
  • Les frais associés aux options ou ajouts que vous pourriez greffer à votre entente de crédit tels que pneus d’hiver, jantes, assurances…
  • Des frais d’administration quelconques reliés à l’opération de crédit.
Taux de crédit

Lorsque vous obtenez du financement chez un marchand pour une voiture à crédit, vous devez débourser ce qu’on appelle des frais de financement.

Ces frais de financement se traduisent en pourcentage par le taux de crédit.

Fait à noter : la loi précise et exige que le contrat de financement reflète le taux de crédit consenti.

L’ensemble des frais de financement se retrouve reflété (tout le contraire du taux d’intérêt) par le taux de crédit à l’aide d’un pourcentage global.

Le taux d’intérêt

Le taux d’intérêt représente les gains du prêteur (son rendement) sur le montant prêté.

 

Comment se déroule le financement chez un concessionnaire ?

De multiples concessionnaires ou marchands avanceront leurs propres approches en ce qui concerne le financement.

Cette solution bien commode est populaire et adoptée par plusieurs personnes.

Lorsque vous optez pour le financement du marchand, vous devez passer par une succession d’étapes qui ont le potentiel d’en dérouter plus d’un.

Voyons ici un aperçu des procédures à suivre :

UN MARCHAND VEUT VOUS FINANCER LE PRÊT AUTO : LES ÉTAPES
Les étapes impliquées pour vous faire financer un prêt auto chez Bye Bye les Dettes.
Un prêt étalé vous est proposé pour les 2 ou 3 chances au crédit en guise de première étape.

1.    Le marchand vous propose un prêt étalé Le marchand vous offre d’abord un prêt étalé (sauf si vous déboursez le montant en entier) sur une durée déterminée à l’avance.

Ce mode de financement qui compte plusieurs versements est très courant.

Deuxième étape pour financer votre emprunt automobile, le marchand appelle une institution financière.

2.    Le commerçant entre en contact avec une institution financièreIl doit contacter une société de financement admise par un constructeur ou une institution financière afin de vous présenter un prêt.

Troisième étape de financement d’une auto, la révélation de votre dossier de crédit !

3.    Il doit consulter absolument votre dossier de crédit La vérification de votre dossier au crédit s’amorce.

Vous recevrez une offre du marchand seulement si vous acceptez cette opération.

Cette vérification lui permet de s’assurer que vous payez vos dettes et que vous n’avez pas trop d’endettement un peu partout.

Fait à noter : vous pouvez refuser la consultation de votre dossier de crédit, mais vous ne pourrez conclure de transaction !

Étape 4 du financement auto, signer le contrat après que votre crédit soit accepté.

4.    La signature du contrat Si votre vendeur accepte la demande de crédit, vous devrez signer le contrat de location ou d’achat pour votre nouveau véhicule. Assurez-vous de bien le lire avant de parapher l’entente, aucune modification ne pourra être appliquée par la suite.

Les remboursements doivent se produire si vous voulez garder votre nouvelle auto acquise au crédit, ce qui est l’étape 5 pour un financement de voiture. 5.    Commencez les remboursements

Vous devez commencer à effectuer vos versements si la transaction se conclut.

À noter : le véhicule demeure la propriété du marchand jusqu’à ce que vos versements soient terminés. La valeur de la voiture acquise (sa valeur) fait foi de garantie pour que la dette se repaie. Le marchand peut ainsi reprendre l’automobile et procéder à la revente de celle-ci s’il y a défaut de paiement.

 

TRUC POUR PROFITER DES MEILLEURS TAUX

Vous désirez vous procurer une voiture chez un marchand ?

Effectuez alors un emprunt à la banque et profitez de promotions dites « sur le plancher » grâce à un paiement comptant chez le concessionnaire pour économiser grandement !

Cette formule intéressante peut potentiellement vous apporter une grande aide d’un point de vue financier.

Vous n’avez qu’à comparer les taux d’intérêt établis par votre établissement prêteur et votre marchand avant de prendre votre décision. Calculez quelle offre vaut le plus la peine pour vous et lancez-vous !

 

Il vaut mieux se méfier et bien lire son contrat chez un marchand : voici pourquoi !

  1. Assurez-vous de bien lire les petits caractères de la documentation ou publicités alléchantes présentées. Vous y découvrirez probablement les réels coûts ou frais ainsi que les conditions relatives à l’achat. Le montant de l’acompte devrait d’ailleurs s’y retrouver afin de bénéficier de versements mensuels plus bas.
  1. En règle générale, on retrouve des offres de financement pour des termes de 6 ans, 7 ans ou 8 ans sur le marché pour les consommateurs à ce jour. De telles offres existent, pas seulement pour des voitures neuves, mais aussi pour des véhicules usagés.Les experts de CAA-Québec préviennent cependant de ne pas dépasser un terme de 5 ans. En effet, une de leur étude à ce sujet précise qu’autrement, vous subirez des pertes, tout particulièrement si l’acheteur remet sa voiture en vente avant un terme achevé de 72 mois (ou plus).Ceci s’explique du fait qu’un véhicule perd de la valeur très rapidement, et ce, bien plus que le rythme auquel le consommateur rembourse son capital. Une voiture perd une valeur d’approximativement 40 % de son prix neuf après seulement 4 ans et la dépréciation ne fait que se poursuivre.Si vous souhaitez changer votre auto et que vous devez toujours une somme à cause du financement, la totalité due va, de coutume, dépasser sa valeur résiduelle ou marchande.Cette somme toujours due s’additionne au deuxième emprunt automobile contracté pour le nouveau véhicule et c’est ainsi que peut s’amorcer un bien triste cycle de dettes.
  2. Permettez-vous de douter des menus versements offerts par semaine ou par mois. Vous ne faites pas l’acquisition de remises, de primes ou de chiffres, mais bien d’une voiture ! Le fait de présenter de petites mensualités cache fort probablement un plus grand montant à remettre.
  1. Un financement si facile ne s’obtient pas pour le plaisir, cela cache souvent de plus grands frais alors restez aux aguets ! Personne ne vous fera malheureusement de cadeau.
  1. De multiples marchands avancent à leur clientèle les services potentiels d’établissements prêteurs douteux. Ceux-ci se spécialisent dans les cas de deuxième chance au crédit et peuvent fournir leurs services à des gens ne possédant pas un bon dossier de crédit.Ainsi, des individus au mauvais dossier de crédit à cause de problèmes financiers peuvent tenter leur chance. Passer par ces prêteurs coûte très cher. Ceux-ci se spécialisent certes dans ce domaine, mais ils sont loin d’accomplir leur travail gratuitement.Le taux d’intérêt qu’ils proposent s’avère proportionnel aux risques qu’ils devront prendre. Vous pouvez ainsi fréquemment retrouver sur leurs contrats des taux aussi élevés que 20 % ou 30 %, sans oublier et calculer des frais et conditions additionnels selon les circonstances.Un prêt que vous considérez de prime abord « chanceux » vous coûtera extrêmement cher au bout du compte.Ne considérez ces offres que comme dernier recours si vous désirez réellement recevoir un financement pour une auto.Aperçu de chiffres pour un prêt élevé à 20 % : Considérant un taux de 7 %, un prêt élevé à 20 000 $ devant se rembourser en 48 mois à 550,76 $/mois et où les frais de financement sont de 3436,65 $. Avec ce taux de 20 %, vos mensualités explosent à 640,11 $ et la facture pour les intérêts à 7725,15 $.Interrogez le marchand si le taux d’intérêt figure au même montant que le taux de crédit apparaissant au contrat. Même s’il répond oui, lisez à nouveau votre entente et tentez de dénicher la ligne indiquant le taux de crédit. À moins d’extras ajoutés, le taux devrait être similaire à l’offre annoncée. Si vous doutez le moindrement, ne signez surtout pas !

 

La réalité du 0 % d’intérêt sur un prêt automobile

Le coût d’un nouveau véhicule revient très dispendieux de nos jours.

Non seulement l’achat vous coûte entre 15 000 $ et 30 000 $, mais il faut en plus ajouter le prix du financement.

De plus, les institutions financières accordent généralement des taux variant entre 7 à 9 % pour le prêt automobile.

Quand un concessionnaire affiche un taux d’intérêt de 0 % dans sa vitrine ou dans une publicité, il est plus que normal d’être tenté par l’offre et de saisir celle-ci avant qu’elle ne cesse.

Cependant, après vérification, le jeu en vaut-il réellement la chandelle ?

Le fameux 0 % décrété s’avère-t-il une réalité ?

Doutez des conseils financiers avancés par les marchands. Une méthode fréquemment employée par les marchands est celle de dire que vous bénéficiez d’un taux à 0 %. Toutefois en payant comptant, vous obtenez 3000 $ de rabais. En fin de compte, le 0 % cache un 3000 $ d’intérêts.

 

Prenons un exemple qui se produit assez souvent chez les concessionnaires du Québec.

Un client se laisse attirer par une vente à 0 % d’intérêt chez un concessionnaire de sa région.

Le conseiller aux ventes précise que même si vous voulez le modèle à 21 000 $ de 2018, le modèle 2017 de 20 000 $ permet de jouir d’un financement sur 96 mois à 0 % d’intérêt.

De coutume, le consommateur intéressé demande s’il peut obtenir un rabais en payant comptant.

Le conseiller répond en général que ce n’est pas faisable.

Ils concluent en adoptant le financement de 0 % d’intérêt qui représente une mensualité pendant 96 mois de 239,58 $. La voiture revient à 23 000 $ au total en incluant les taxes.

Le même client discute de l’offre à son copain peu après. Celui-ci lui mentionne que ce modèle lui est revenu trop cher et le prouve en visitant le site internet de la compagnie avec qui il a fait affaire.

Le client se rend vite compte qu’il a déboursé beaucoup trop d’argent pour son nouveau véhicule.

Le site affiche le prix du modèle 2018 à 20 000 $ avec les taxes, c’est-à-dire 3000 $ moins cher que son propre modèle 2017.

La seule condition mentionnée : un paiement comptant. Or, le vendeur n’a jamais même soulevé cette possibilité de promotion.

Le taux intéressant à 0 % d’intérêt du marchand a donc bien fonctionné. Le client a déboursé beaucoup plus sans le savoir pour sa voiture.

Le client ne peut que se répéter qu’il aurait choisi cette option si elle lui avait été présentée. D’autres méthodes de financement s’ouvraient à lui et lui auraient permis de payer moins cher.

 

Décryptons cet exemple :

En somme, le 0 % d’intérêt en promotion a servi à faire acheter au consommateur une voiture plus vieille à un prix plus élevé (3000 $).

Si l’on calcule cette somme répartie sur une durée de 96 mois, l’on se rend bien vite compte qu’elle constitue des frais d’intérêts dissimulés au moment de l’achat du véhicule.

Le consommateur floué peut bien crier à l’arnaque, car on lui a caché des montants à mauvais escient.

Même la banque n’émet pas de taux élevés de la sorte.

 

Payez votre automobile avec une autre méthode !

: Utilisez d’autres méthodes pour payer votre auto au lieu du financement.

Lorsque vous faites la location ou l’achat d’une voiture chez un marchand, vous n’êtes nullement obligé de financer celle-ci chez lui.

Si un particulier vous vend son véhicule, vous n’aurez d’autres options de financement qu’un emprunt dans une institution financière comme un prêt automobile, un prêt personnel ou une marge de crédit (hypothécaire) par exemple.

Dans le cas où un de vos proches puisse vous assister financièrement, cette personne pourra probablement vous avancer une somme à un taux d’intérêt mineur et nettement plus avantageux qu’une banque ou un concessionnaire pourrait vous consentir.

Pour une automobile dont le prix se situe à 10 000 $ ou moins, tentez d’épargner assez d’argent avant de vous la procurer pour pouvoir la payer comptant.

Vous n’aurez aucuns frais de financement à gérer.

Ainsi, vos mensualités seraient plutôt remplacées par des dépenses telles que celles pour l’essence et l’entretien par exemple.

Si toutes les solutions mentionnées vous semblent impossibles dans votre situation, vous devrez effectuer une visite à la banque.

 

Le conseiller financier et l’emprunt auto

Commencez par organiser une rencontre avec un conseiller financier.

Celui-ci vous assistera en vous questionnant pour bâtir un profil d’emprunt qui vous correspond tout en vérifiant votre dossier de crédit si vous le lui permettez.

 

Ce professionnel avancera, selon votre situation, des options telles que :

  • Si vous bénéficiez d’une marge hypothécaire et d’une propriété, employez celle-là afin de régler votre achat. Cela demeurera une option plus avantageuse que de rechercher un prêt typique pour votre auto.
  • Si vous optez pour une voiture à moindre valeur (maximum entre 10 000 $ et 12 000 $) et de demander une aide financière à votre banque, souvent vous ne recevrez que l’octroi d’un prêt personnel. De coutume, cet emprunt revient plutôt dispendieux en matière de frais de financement. En effet, comme le véhicule ne peut trop servir de garantie à cause de sa faible valeur, votre institution financière se doit de vous imposer un haut taux d’intérêt.
  • Ce type de financement, bien que pratique, doit s’accompagner d’une vérification au préalable des taux d’intérêt impliqués.
  • Les institutions prêteuses ont tendance à octroyer ce genre de prêt à des automobiles plus onéreuses qu’elles peuvent considérer en tant que garantie. Vous aurez alors droit à un faible taux d’intérêt comparé à un prêt personnel, du coup, vos frais de financement s’abaisseront.

 

Votre crédit bat de l’aile : 1re, 2e et 3e chance pour votre crédit auto

Pour un crédit douteux, de première, deuxième ou troisième chances, obtenez tout de même un crédit auto avec quelques trucs.

 

Lisez un peu plus bas afin d’obtenir des renseignements pertinents afin que votre crédit se rétablisse tout en possédant la voiture qui vous convient le mieux.

Lorsque vous faites face à des difficultés quant à l’obtention de crédit visant l’achat d’une automobile, des solutions telles que le financement maison et la deuxième chance au crédit s’imposent peut-être.

N’hésitez pas à vous tourner des conseillers financiers qui œuvrent dans le domaine du financement alternatif pour vous aider.

Justement, les partenaires de « Bye Bye les Dettes  » offrent des services personnalisés en ce qui concerne le financement maison et la 2e chance au crédit. Ils cherchent, non seulement à vous assister dans le rétablissement de votre crédit, mais aussi bien sûr à vous dénicher un financement auto de qualité pour votre véhicule.

Ces conseillers financiers ont pour tâche de vous garantir un emprunt bancaire et d’éliminer une fois pour toutes vos soucis au crédit !

Le fait de transiger avec eux vous permet de vous assurer sur la qualité de vos demandes ainsi que sur la confidentialité des renseignements personnels divulgués. De plus, cela hausse vos chances qu’un prêt auto vous soit accordé rapidement.

Il importe de bien comprendre et de bien se renseigner sur le fonctionnement du financement maison et aussi de la deuxième chance au crédit.

Les partenaires conseillers financiers de « Bye Bye les Dettes  » répondront à vos interrogations et vous fourniront des astuces avantageuses pour votre prêt automobile. Une demande de financement tout à fait gratuite vous attend ici sur le site que vous pourrez remplir. Cela est totalement sans engagement.

 

Est-ce possible d’obtenir du crédit malgré un mauvais dossier ?

Vos problèmes au crédit vous empêchent de rechercher un nouveau véhicule et vous vous demandez où trouver de l’aide à ce propos?

Vous la retrouverez chez des experts en crédit. En effet, ceux-ci possèdent l’expérience dans le domaine de l’acceptation et le traitement de demandes au crédit, tout particulièrement pour les gens qui se voient refuser des emprunts auprès des banques traditionnelles.

Ils confèrent un service confidentiel, propre à vos besoins et professionnel.

Nos partenaires ont pour tâche habituelle de gérer les dossiers qui touchent à l’acceptation et l’obtention de crédit automobile.

Laissez le soin à ces intermédiaires de vous révéler les meilleures astuces face à votre situation après analyse de votre dossier.

Que vous fassiez face à un crédit maison ou votre troisième ou deuxième chance au crédit, ils s’affaireront à vous obtenir un emprunt auprès d’institutions de crédit ou d’établissements bancaires.

Ils ne visent qu’une acceptation prompte de votre crédit ainsi qu’à rétablir le niveau de celui-ci.

Ils procurent leur assistance aux individus qui désirent une acceptation preste dans les situations suivantes :

  • Un mauvais crédit
  • Des revenus limités
  • Une personne immigrante nouvellement arrivée au pays qui possède très peu ou pas du tout de crédit
  • Un emploi décroché il y a moins d’un an
  • Des retards de paiement ou des situations de recouvrement
  • Une absence de crédit ou un faible historique de crédit
  • Une séparation ou un divorce
  • Une personne à la retraite
  • Un travailleur autonome
  • Quelque autre raison

 

Bye Bye les Dettes, une plateforme pour les consommateurs du Québec

Bye Bye les Dettes existe au Québec pour les consommateurs qui veulent du financement auto, même après un crédit mauvais.

Le financement automobile n’a plus de secrets pour les partenaires de cet outil web efficace au Québec.

Ils savent gérer n’importe quelle situation financière ainsi que les cotes de crédit, même si celles-ci connaissent de la difficulté. Ils travailleront main dans la main avec vous afin de vous débusquer un financement auto, quelle que soit la condition de votre crédit.

Ils démontreront leur savoir-faire et leur expérience dans les cas de crédit de 1re, 2e ou de 3e chance afin de vous obtenir un bon véhicule à de bonnes conditions.

Recevez gratuitement des astuces de leur part en remplissant ce formulaire en ligne afin de compléter votre demande de crédit.

Cela ne vous engagera en rien !

 

Attention de ne pas aller voir n’importe qui pour votre crédit !

Les acheteurs sérieux peuvent compter sur « Bye Bye les Dettes » même s’ils ne possèdent pas la meilleure cote de crédit. Cette plateforme gratuite reconnaît leurs besoins de financement pour une nouvelle auto et leur fournira les méthodes pour l’obtention d’un emprunt.

Ainsi, une entente efficace avec des partenaires spécialisés en solutions de crédit automobile permet de vous fournir la chance au crédit dont vous avez besoin, qu’elle soit la 1re, la 2e ou la 3e. Vous trouverez chaussure à votre pied.

Le formulaire de crédit à remplir se trouve ici sur le site web byebyelesdettes.ca.

Tâchez d’inclure toute l’information nécessaire dans les champs afin de recevoir la meilleure assistance possible.

Vos renseignements seront alors cryptés grâce à notre système sécurisé.

N’hésitez donc pas à fournir le plus de renseignements possibles afin de faciliter et d’accélérer le processus pour votre demande de crédit ! Celle-ci s’en trouvera acceptée beaucoup plus rapidement !

Cette plateforme sécuritaire de renom est bâtie tout particulièrement pour la clientèle du Québec. De plus, elle ne requiert aucun engagement !

 

Quelques statistiques intéressantes sur les consommateurs du Québec

Cette année (2018), l’Autorité des marchés financiers (AMF) a mesuré de nouveau les comportements des Québécois.

L’AMF révèle une note s’élevant à 60,6 % (de réussite) obtenue par les Québécois en 2018 concernant l’Indice Autorité de vigilance financière en ce qui a trait aux connaissances comportementales à propos de toutes les interrogations qui leur étaient avancées.

Cet indice (l’Indice d’autorité) s’avère une mesure qui se base sur une étude en ligne impliquant un échantillon de 1500 personnes au Québec de 18 ans qui jouent le rôle de responsable des finances à leur domicile.

L’on y réalise que les Québécois en 2018, comparés au sondage initial de 2012, portent une plus grande attention à leurs finances en ce qui concerne les plans pour la retraite, leurs méthodes pour gérer leur crédit et l’assurance automobile.

L’Indice Autorité atteste que l’embauche d’un représentant ou d’un conseiller financier par un Québécois favorise une meilleure connaissance de leur situation financière propre.

Les résultats du sondage démontrent que les Québécois faisant affaire avec un représentant détiennent une moyenne élevée à 63,3 % contre 51,9 % à l’Indice Autorité pour ceux qui ne le font pas.

Une majorité de gens sondés soutiennent également que gérer les finances constitue un ouvrage simple lorsque ceux-ci bénéficient des services d’un représentant.

 

Il y a trois types de personnalités pour les consommateurs du Québec selon l’indice d’autorité.

TROIS TYPES DE PERSONNALITÉS AU QUÉBEC QUI CONSOMMENT

Au Québec, l’Indice Autorité reconnaît 3 types de personnalités pour les consommateurs de services et produits financiers, soit les indifférents, les ambivalents et les avisés.

Les gens jugés indifférents, représentant 13 % des personnes sondées, comptent seulement 12,1 % d’entre elles qui ont un conseiller à leur service.

En ce qui a trait à la population vue comme ambivalente (29 %), elle possède une grande connaissance des finances, mais n’affiche pas un comportement souhaitable à l’égard de celles-ci. Parmi elle, seulement 23,4 % ont élu un représentant pour les aider.

Quant aux personnes jugées avisées, soit 58 % des gens sondés, elles détiennent une connaissance approfondie des finances et présentent un comportement souhaitable relatif aux finances de personnes. 53,4 % de ces individus traitent avec un conseiller.

 

Quelle tranche de la population québécoise est la moins sage avec son portefeuille ?

L’Indice Autorité tient compte de plusieurs principes majeurs comme l’âge de la personne, le fait de traiter avec un représentant ou non, le revenu annuel, l’emploi et la détention de services et produits financiers et le niveau de scolarité de l’individu.

Le sondage indique que l’Indice Autorité semble s’appuyer beaucoup sur l’âge.

En effet, les Québécois en âge de 18 jusqu’à 24 ans (les plus jeunes) ne connaissent qu’une réussite de 51,8 % comparée à des gens plus âgés (65 ans et plus) qui atteignent 67,2 % en moyenne.

Un autre facteur qui ressort particulièrement s’avère la richesse. Ainsi, des répondants au revenu annuel de 40 000 $ n’ont obtenu que 53,9 % en comparaison avec le 67,5 % de ceux qui touchaient 100 000 $ et plus par année.

En 2018, l’Indice Autorité se situe à un niveau supérieur chez les détenteurs de cartes de crédit, marges de crédit et produits de placements, les diplômés de l’université, les propriétaires (de logements) et les personnes en communication avec un représentant.

La Banque du Canada, qui se tient au courant du phénomène, a décrété qu’approximativement 25 % des prêts auto ne démontrent qu’une piètre qualité.

L’AMF (l’Autorité des marchés financiers), en mars dernier, a en outre sanctionné la société Autonum Presto Locations de Montréal à la suite de multiples plaintes émises à l’OPC (Office de la protection du consommateur). Le lien ci-bas explique toute l’histoire.

 

Comment conclure une transaction pour l’achat d’un véhicule au Québec ?

Comment acheter votre véhicule dans la province de Québec et de conclure la transaction avec un crédit très faible.

Vous avez déterminé le type de financement de votre choix ? Il ne vous reste plus qu’à mener à bien la transaction !

Voici quelques négociations, stratégies pour la vente et conditions dont vous devrez tenir compte pour effectuer votre transaction selon ce qui s’applique à votre situation bien sûr.

 

Si vous achetez votre véhicule auprès d’un particulier :

Faire affaire avec un particulier vous fera bénéficier de moins de possibilités de financement et de personnalisation de votre véhicule. Toutefois, vous gagnerez une plus grande marge de manœuvre pour faire baisser votre tarif.

Fondez votre prix sur les informations que vous amasserez :

  • La valeur courante du modèle en question (selon le kilométrage, l’état et l’âge)
  • Le coût pour la remise en état de la voiture après l’inspection et ses résultats

Marchandez le plus bas possible en effectuant une offre plus basse que le prix demandé. Vous ne pourrez qu’y gagner puisque vous n’y perdez absolument rien au change.

N’oubliez surtout pas de signer un contrat, car les risques abondent lorsque vous concluez une transaction entre des particuliers.

Vous en trouverez partout en ligne. Voici celui de CAA que vous pourrez télécharger et même imprimer.

 

Si vous achetez d’un concessionnaire automobile ou d’un détaillant :

Marchander avec un vendeur et négocier avec un particulier s’avère dans une tout autre catégorie.

Poussez afin d’obtenir les meilleures conditions.

Un marchand ne vous donnera rien de lui-même si vous vous procurez une voiture neuve. Cependant, rien ne vous empêche d’essayer d’obtenir un rabais !

Si vous avez une idée du prix coûtant du véhicule que vous désirez, avec la préparation et le transport inclus, additionnez alors entre 700 $ et 1000 $ afin d’obtenir un prix qui vous semble acceptable.

N’hésitez pas à fouiller sur le web pour des offres et d’ainsi faire vos devoirs, y compris de consulter le site de votre marchand.

Vous y trouverez quantité de renseignements qui vous aideront dans votre démarche.

L’addition d’extras tels qu’un chauffe-moteur, des assurances, de l’antirouille ou d’autres ajouts chez votre marchand reviennent très chers normalement. De plus, si vous les obtenez en dehors du financement, cela sera bien pire.

En revanche, vous pouvez épargner sur ces extras en magasinant ailleurs et en démontrant les offres à votre marchand, le forçant ainsi à négocier.

Acceptez la solution qui vous avantagera le plus !

Faites quand même preuve de prudence avec ces possibilités d’ajouts. Celles-ci ont souvent le potentiel de gaspiller les économies réalisées avec vos négociations avec le concessionnaire.

 

Technique de vente du conseiller typique

Le conseiller tentera de vous vendre, si vous achetez une voiture usagée ou non, une vaste gamme de produits dits à la carte comme des vitres teintées, un pare-pierre, des jantes, des tapis ou des groupes optionnels.

 

Après le conseiller, il y a le directeur commercial

Le conseiller confirmera alors auprès de son directeur commercial les modalités qu’il a négociées avec vous. Ce directeur vous fera alors une proposition de financement.

N’omettez pas que cette personne est aussi une experte de la vente qui a pour but de vous rendre alléchants des services et produits tels que :

  • Le marquage antivol
  • De l’assurance invalidité et vie étalée en mensualités
  • Des garanties prolongées
  • Un traitement antirouille
  • Des assurances pour le remplacement
  • Et bien plus

 

Achetez la voiture qu’il vous faut avec l’assistance d’une plateforme GRATUITE

Vous désirez acheter un véhicule malgré un crédit qui tire de l’aile ?

Pas de problème.

Un service innovateur qui vous avantage comme consommateur existe.

 

TROIS PETITES ÉTAPES POUR ENFIN APPROUVER VOTRE PRÊT AUTO

Étape 1 pour avoir un prêt auto approuvé même avec de mauvaises chances au crédit.

ÉTAPE 1

Rendez-vous sur le site de « Bye Bye les Dettes  ».
C’est un site québécois qui fait affaire avec des professionnels de chez nous.
Remplissez le formulaire s’y trouvant.
Vos informations resteront confidentielles.

Étape 2 de faire approuver un emprunt automobile au Québec malgré un mauvais crédit.

ÉTAPE 2

Un de nos partenaires*, (tous des conseillers dans leur domaine), communiquera avec vous pour vous dévoiler une proposition, et ce Gratuitement.

Étape 3 pour qu’un prêt auto soit approuvé, accepter l’offre ou pas.

ÉTAPE 3

Acceptez ou non cette offre.
C’est sans engagement de votre part.

*Ces partenaires sont des experts et ils connaissent toutes les modalités du financement automobile.

N’ATTENDEZ PLUS POUR TROUVER UNE SOLUTION À VOS DETTES

C’est plus simple que vous ne le croyez.

En cliquant sur le bouton, j’accepte les termes et conditions

Passez en mode solution dès maintenant !

Service Confidentiel, Gratuit et Sans Engagement
Notice Notice